Madame à Marrakech - 10 adresses cocooning - Madame à Marrakech
1930
single,single-post,postid-1930,single-format-standard,no_animation

10 adresses cocooning

BerberLodge

Quelques adresses de charme pour s’évader de la ville… Montagnards ou campagnards, proches ou éloignés, ces maisons d’hôtes et hôtels ont deux points communs : leurs salons cheminée douillets et leur nature généreuse pour des weekends cocooning.

Asni et la vallée de Ouirgane…

Le Domaine de La Roseraie 
Roseraie

Cette auberge familiale existe depuis les années 70. Les habitués y déjeunent au soleil sur une grande terrasse en pierre suspendue au-dessus d’un oued, avant de profiter de son parc naturel, à cheval ou en VTT électriques. Des salons-cheminées, une quarantaine de chambres-bungalows dissimulés dans un immense jardin luxuriant de 25 hectares, une ambiance de maison de famille bourgeoise : voilà qui augure des séjours en toute décontraction à la montagne ! Le barrage de Ouirgane et la vallée offrent un cadre idyllique aux amoureux de nature, tandis que le spa, plus de 1 000 m2 nichés sous les arbres centenaires – , comprend, évidemment, des cabines de massage mais également une piscine couverte et chauffée avec nage à contre-courant, jacuzzi avec parcours aquatique, saunas, hammams, douche à affusion… Voilà pour les installations. Côté soin, toute l’attention a été portée aux plantes aromatiques de la région et à leurs vertus. De quoi passer un merveilleux week-end cocooning en famille ou en amoureux !


A partir de 1 550 Dh la nuit en chambre double avec petits-déjeuners et dîner pour deux personnes.

Domaine de la Roseraie

Km 60, route de Taroudant
Ouirgane

05 24 43 91 28

Domaine de Malika

DomaineMalika1

Cette belle maison d’architecte a préféré aux sentiers battus de la palmeraie les flancs reculés de la vallée d’Ouirgane, à 60 km de Marrakech, en plein cœur des premiers vallonnements de l’Atlas. Effet de surprise : hors ses murets de pierres, ses revêtements de terre et ses proportions à la taille d’un hameau – pas moins de trois hectares de potagers, de vergers, de jardins aromatiques et de roseraies – la propriété ne joue pas la carte « beldi » mais plutôt celle d’un « glamour bien tempéré ». Construite toute en dénivelés vers une longue piscine en forme de I majuscule, elle est dotée de prestations haut de gamme qui lui assurent une belle clientèle en quête de convivialité, de dépaysement et de ressourcement.
Le domaine dispose de sept chambres – dont une suite indépendante – toutes avec leur cheminée et leur terrasse privative, de plain-pied ou à l’étage. Dès l’entrée, le ton est donné : le mobilier met à l’honneur une esthétique d’après-guerre qui n’est pas sans rappeler l’ancienne Mamounia. On trouve ici des pièces de collection, comme cette table de Salvador Dali qui occupe le salon ou ces grilles Art-Déco qui délimitent les espaces de circulation. Les sols sont couverts de granito incrusté de dalles de marbre ocre rouge, vert ou noir. Les murs des chambres sont décorés d’affiches de films des années 1950. Dans le jardin accédant à la piscine et aux espaces de restauration extérieurs ombragés de tonnelles de lianes de Floride, deux allées de petits plots rappellent l’univers de Jacques Tati. Le soir, le claustra rétro éclairé des façades extérieures évoque même quelque ambiance hollywoodienne.

A partir de 1 400 Dh la nuit en chambre double avec petits-déjeuners.

Domaine de Malika
Marigha
Route d’Amizmiz après Asni
05 24 48 59 21 / 06 61 49 35 41

Kasbah Tamadot

TamadotChambre

Perdue dans les hauteurs de l’Atlas, pénétrez dans  l’antre du milliardaire britannique Sir Richard Branson : la Kasbah Tamadot. Luciano Tempo – antiquaire californien qui céda la kasbah à Branson – s’est joint au milliardaire pour repenser la décoration. Un dédale d’escaliers mène jusqu’aux terrasses d’où l’on découvre une immense piscine à débordement encastrée dans le versant de la montagne, au-dessus de la vallée où coulent les neiges de l’Oukaïmeden… Les portes des 27 chambres ouvrent sur des pièces vastes et lumineuses qui disposent, dans leur grande majorité, de petites terrasses privatives. Le must : les neuf magnifiques tentes à la vue extraordinaire sur les montagnes… Côté loisirs, vous avez le choix entre le spa et sa piscine chauffée, le terrain de tennis, l’un des salons ultra-cosy où bouquiner au coin de la cheminée, ou la découverte de la vallée à dos de mulet. Le restaurant vaut également le déplacement jusqu’à cette adresse exclusive…

A partir de 4 900 Dh la chambre double avec petits-déjeuners.
 

Kasbah Tamadot

Asni

05 24 36 82 00

La vallée de l’Ourika

Kasbah Bab Ourika
BabOurika

En direction de la vallée de l’Ourika, tournez à gauche à Tnine Ourika et empruntez une piste qui vous conduira sur un plateau surplombant la vallée à 360°. Le panorama est spectaculaire du haut de ce point de vue où a été construite la Kasbah Bab Ourika. Au sein de son architecture berbère typique, les séjours se vivent sur un mode convivial, l’immense terrasse ensoleillée étant le cœur de vie de l’hôtel du petit-déjeuner au coucher du soleil… Les repas se composent des produits du marché, avant ou après lesquels une promenade le long de l’oued s’impose. Les cheminées crépitent à la tombée de la nuit, dans une ambiance beldi chic au milieu d’objets chinés – vieilles malles, poste de téléphone d’un autre âge, meubles Art déco, sublimes tapis anciens…-. Une escapade pour faire le plein de quiétude et de nature, sur un air romantique… Mais aussi un point de départ stratégique pour de somptueuses balades dans la vallée, sans oublier la station de ski de l’Oukaïmeden qui n’est qu’à 30 minutes de route !


A partir de 1 650 Dh la chambre double avec petits-déjeuners.

Kasbah Bab Ourika

Tnine Ourika

06 61 63 42 34

Salama Ayurvéda 

SalamaAyurveda
Cet hôtel est accroché au flan de la montagne, suspendu au-dessus de l’oued Ourika. En mode méditation et contemplation, Salama Ayurvéda propose de prendre du temps pour soi, de se reconnecter à la nature, pratiquer le silence… En toute simplicité, la décoration et l’environnement invitent à une retraite zen, tandis que la cuisine aux accents bios et végétariens est imprégnée des saveurs authentiques de la montagne. Des massages, séances de yoga, voire des cures ayurvédiques, s’apprécient dans un cadre rustique aux touches colorées. Les amoureux de nature opteront pour une marche d’une ou plusieurs heures dans le sublime parc national du Toubkal, à la découverte de sa végétation et de ses villages… Ou cultiveront le plaisir de ne rien faire, en s’installant dans le hamac avec un bon livre, ou en s’allongeant sur une natte pour déguster un thé aux herbes… Les nombreux espaces et terrasses organisés en espaliers jusqu’à la rivière, permettent de faire cohabiter plusieurs activités sans aucune interaction ni gêne. Un lieu magique pour une parenthèse zen.


A partir de 800 Dh la chambre double avec petit-déjeuner.

Salama Ayurvéda 

Aït Ben Brahim

Route de l’Oukaïmeden

06 50 79 51 18 / 06 19 30 82 07

Sur la route d’Amizmiz…

Jnane Tihihit
JnaneTihihit

Le concept « ferme d’hôtes » prend tout son sens dans cette maison construite et tenue par un couple belge extrêmement sympathique ! C’est avant tout une adresse familiale avec ses petites maisons à l’architecture de terre, nichées dans des jardins d’oliviers, d’orangers et de vignes… Quant à la ferme, elle abrite une basse cour, des vaches, des lapins, des dindons, et même des cochons ! Ajoutez à cela un potager bio et vous obtenez une cuisine 100% « home made » qui fait la part belle au terroir, mais garde aussi une place pour quelques spécialités belges… L’eau y glougloute de bassin en séguia, où se reflètent les cimes enneigées des plus hauts sommets du Haut Atlas. Une promenade par le lit de l’oued vous mènera à Jnanat Tabouhit, le petit lopin planté de vignes centenaires au bord du lac du barrage de Lalla Takerkoust. Quant aux enfants, des ateliers les attendent pour les familiariser avec le monde rural…

A partir de 850 Dh la chambre double avec petit-déjeuner.

Jnane Tihihit

Douar Makhfamane

Lalla Takerkoust 

05 24 38 73 52

Berber Lodge
BerberLodge

Un désert de pierres, une piste vallonnée, une kasbah de terre, un petit village berbère… Et derrière un mur de pisé, une adresse que l’on voudrait garder jalousement. Loin de la ville – mais pas trop – et des hôtels standardisés, Berber Lodge se classe dans la catégorie des lieux d’exception. Pourtant, il ne règne ici ni luxe ostentatoire ni chef étoilé, juste une bonne dose de bon goût, d’élégance et de savoir recevoir. Planté d’oliviers, agrémenté d’anciens jardins, il s’étend sur deux hectares tournés vers l’Atlas. En son coeur : un hameau central – qui fait office de parties communes pour dîner, prendre un verre… – où viennent se greffer neuf maisonnettes, toutes agrémentées d’une terrasse ou d’un jardin privatif. Sa singularité ? Son architecture. Briques de terre, plafonds en roseaux, en tronc de palmiers et d’eucalyptus… C’est aux artisans de la région qu’a été fait appel pour réaliser ce projet dans la plus pure tradition berbère. Les détails et les finitions font alors la différence : chauffage central, marbre associé au tadelakt dans les salles de bain, oreillers en plumes, ventilateurs… Au confort s’allie la douceur des couvertures en laine du Moyen Atlas, le raffinement des têtes de lit tressées en paille par de petites mains sur la route d’Essaouira, la sensualité des carreaux de terre cuite que viennent réchauffer des tapis d’Asilah…

A partir de 1 800 Dh la nuit.

Berber Lodge
Oumnas
Km 24, route d’Amizmiz
06 71 08 36 08


Palais paysan
PalaisPaysan 0011
Un site à faire rêver les citadins en mal d’air pur, une architecture radicale qui fait corps avec l’environnement… Au Palais Paysan, tout invite à une immersion intense. C’est en surplomb du douar d’Akrich, à une demi-heure de Marrakech, au pied des premiers contreforts de l’Atlas, que se déploie sur quatre hectares de pure nature cet ovni architectural. Là, au milieu de nulle part, a été créé et construit un havre de paix, hors du temps et du monde : une étonnante réalisation qui noie ses lignes droites, rigoureuses, presque futuristes, dans le no man’s land alentour. Et comme pour mieux nous laisser aller à la contemplation, tout ici accompagne un séjour de première classe : le luxe d’un silence intersidéral, la beauté d’un panorama à couper le souffle, l’éclat d’une expérience inédite.

A partir de 2 400 Dh la nuit.

Palais Paysan

Douar Akrich

Km 20 route d’Amizmiz

05 29 80 16 38 / 06 70 11 00 71


Là-haut dans la montagne…

La Kasbah du Toubkal
kasbah du toubkal

La Kasbah du Toubkal est l’épilogue d’une incroyable histoire. Celle de deux frères, l’un aventurier, l’autre homme d’affaires, tombés amoureux du Maroc et d’Imlil en particulier – point de départ des trekkeurs pour l’ascension du Toubkal. Culminant au-dessus de la vallée d’Imlil et de sa forêt de noyers, la kasbah, ancienne résidence d’été du Caïd Souktani, était à peine plus qu’une ruine au moment de son acquisition par Mike et Chris. En 1995, après moult tracas administratifs, les travaux commencèrent, utilisant au maximum les ressources locales : la main d’œuvre pour la construction, le personnel par la suite, la nourriture, les assiettes, les tapis et coussins, les pots et les marmites… tout vient de la région. Aujourd’hui, ce boutique hôtel est la parfaite rencontre du luxe et de l’authenticité. Ses vues plongeantes sur la vallée en font un lieu exceptionnel qui attire des voyageurs du monde entier. Et sa philosophie qui consiste à vivre en parfaite autonomie et harmonie avec la région, notamment en participant à des projets associatifs – Education for all et Mountain Propre – en font un lieu unique.

A partir de 1 800 Dh la chambre double avec petits-déjeuners.

Kasbah du Toubkal
Imlil

05 24 48 56 11

Chez Juju 

chezJuju

En 1936, le Club Alpin Français de Marrakech construit à l’Oukaïmeden un modeste refuge pour l’organisation des premiers stages de ski, malgré les difficultés d’accès d’autrefois : six heures à dos de mulets depuis Asni ! Aujourd’hui, 1h30 suffit pour atteindre la station aménagée d’un télésiège et d’un téléski, d’hôtels et de chalets privés. Cette toute petite station de ski semble avoir été figée dans le temps, ce qui lui confère un charme suranné, souligné par le passage des skieurs qui se font conduire au télésiège à dos d’âne… Dans les années 40, monsieur et madame Juvien y fondent l’Auberge de l’Anghour, qui deviendra vite Chez Juju. Boiseries, skis anciens, le cadre typiquement montagnard chauffé au poêle est le temple de la bonne chère, avec entre autres son fameux cassoulet et son bourguignon de sanglier en saison… Sur la terrasse, le soleil tape, les pistes enneigées sont en vue : une vraie bouffée d’air frais ! On se laisse séduire par les gourmandises du jour, et on reste dormir quand une chambre est libre en haute saison…

A partir de 900 Dh la chambre double avec petits-déjeuners.

Chez Juju
Oukaïmeden

05 24 31 90 05

.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author