Madame à Marrakech - 3 Chefs , 3 lieux
527
single,single-post,postid-527,single-format-image,no_animation,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

3 Chefs , 3 lieux

Cour des Lions Es Saadi

La chef Meriem Cherkaoui au Mandarin Oriental

Deux mots pourraient définir la cuisine de Meryem Cherkaoui : savoureuse et généreuse. Originaire de Rabat, la jeune chef s’est formée à l’Institut Paul Bocuse avant de faire ses armes à l’Hôtel Majestic de Cannes, puis au Crillon. Riche de cette double culture, elle a imaginé une cuisine qui lui ressemble : pleine de vie et d’originalité. C’est au restaurant Mes’Lalla – nom d’une olive verte un peu amère – qu’elle nous fait partager ses talents. A la carte : une cuisine marocaine traditionnelle et des plats issus de cette tradition, revisités par la chef. De la harira oui, mais façon crème brûlée ; la kefta à la tomate ? elle s’accompagne de maïs à la menthe, de mange-tout, de radis et de câpres du bled ; les beghrir, ces petites crêpes à mille trous, se mangent tel un maki avec des amandes, des dattes, de la pâte de coing et une crème glacée à la corne de gazelle. Point de révolution pour la chef, juste de la sophistication pour mettre en valeur le plat initial. Côté ingrédients, rien n’est importé, tout est produit au Maroc. Les légumes, bio évidemment, proviennent pour une partie du potager du palace ou de coopératives et d’associations sur lesquelles veille Meryem Cherkaoui.

Route du Golf Royal – 05 24 29 89 08

la Chef Meriem Cherkaoui

© George Apostolidis

Le Chef Pierre Gagnaire au Naoura Barrière

Pierre Gagnaire… Ce nom vous dit sans doute quelque chose. Et pour cause ! En 2015, Il a été élu par ses pairs « plus grand chef étoilé du monde ». Et quelles étoiles… trois pour son restaurant de la rue Balzac à Paris et une toute nouvelle pour celui de La Bastide de Gordes. Vous en avez l’eau à la bouche ? Rendez-vous au Fouquet’s du Naoura Barrière. Pierre Gagnaire y officie en tant que conseiller culinaire. Sa mission : revisiter la carte à sa façon. Chair de tourteau, gel d’agrumes, duxelle de champignons, crème réduite au Yusu ; terrine de volaille, glace moutarde, champignons de Paris à la graine de moutarde ; carré d’agneau en croute d’herbes, petits pois, févette, « fregola », crème de courgette à la menthe ; parfait glacé Dulcey à la vanille, amandes Polignac, tuiles de pomme verte, eau de cacao… Vous en avez l’eau à la bouche ? Le plaisir sera décuplé au centuple quand vous y aurez goûté !

Rue Djebel Alakhdar – Bab Doukkala – 05 24 45 90 12

PIERRE GAGNAIRE ©Jacques_Gavard_JAG

© Jacques Gavard

 

 

La Chef Fatéma Hal au Palace Es Saadi

Qui ne connaît pas Le Mansouria à Paris ? Référence dans le monde de la gastronomie marocaine, il doit sa réputation à son chef : Fatéma Hal. Depuis plus de trente ans, elle offre à ses convives « une cuisine d’amour et de patience » faite de plats traditionnels oubliés. Généreuse, variée, salée, sucrée, sa cuisine joue sur les gammes d’épices pour créer l’accord parfait, pour donner le ton juste. Aujourd’hui, c’est à La Cour des Lions, le restaurant gastronomique du Palace Es Saadi, que Fatéma Hal officie. Bouillon d’escargots à l’écorce d’orange séchée, pintade fermière à l’oseille, souris d’agneau longuement mijotée, couscous des villes côtières, pastilla au lait, croquants de feuilles de fruits secs… On se régale de toutes ces saveurs marocaines savamment travaillées.

Rue Ibrahim El Mazini – Hivernage – 05 24 33 74 00

FATEMA-HALL_COUR-DES-LIONS

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author