Madame à Marrakech - 15 adresses pour déjeuner en médina
3058
single,single-post,postid-3058,single-format-standard,no_animation,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

15 adresses pour déjeuner en médina

Shtatto-new
header

Il est loin le temps où seules quelques gargotes permettaient de faire une pause déjeuner en médina. Terrasses à 360, jardins arborés, cuisine fusion… ces adresses méritent à elles seules le déplacement.

Les terrasses

mida-final

 L’Mida

A quelques encablures de la bouillonnante place de Epices, un petit escalier nous mène à une terrasse insoupçonnée où la déco ferait craquer n’importe quelle férue de lieux élégants à l’identité marquée. Installé dans une ancienne maison de la médina, le restaurant s’élève sur deux étages. Au premier, des tables en marbre blanc, des grandes banquettes moutarde et des assises en rotin accueillent le visiteur à la recherche de tranquillité ou de fraîcheur. Mais, il faut bien l’avouer, c’est surtout pour sa magnifique terrasse à la vue panoramique que l’on craque. Lampes en osier suspendues à une armature métallique des plus aériennes, carreaux de ciment au sol, tables en zelliges jaunes, banquettes vertes… Chaque détail a été soigneusement étudié. Jusqu’à la vaisselle en terre naturelle et céramique aux tons pastels que l’on se verrait bien glisser discrètement dans son sac… Côté cuisine, c’est une surprise, à la hauteur de l’élégance et de l’originalité des lieux ! La chef, Nargisse Benkabbou, a imaginé des recettes totalement avant-gardistes, inspirées de la cuisine marocaine traditionnelle. A la carte du moment : salade de carottes et pois chiches accompagnée de graines de grenades, chermoula et sauce harissa verte ; bresaola et fenouil rôti avec parmesan, roquette et amlou ; tajine branla au poulet avec graines de carvi, aubergines, oignons caramélisés et semoule ; pastilla végétarienne aux pois chiche, oeufs brouillés, amandes torréfiées et confit d’oignons au ras el hanout. En dessert, ne passez pas à côté du Cookie Monster… un cookie fondant au coulis de chocolat infusé au thé marocain et sa boule de glace à la fleur d’oranger et de rose. Il se dit que certains ne viennent que pour ça !
Comptez entre 65 et 90 Dh pour les entrées, entre 90 et 140 Dh pour les plats, de 60 à 75 Dh pour les desserts.
L’Mida
78 bis Derb Nkhel Rahba Kdima
Place des Epices
Médina
05 24 44 36 62
epices

Le Nomad

Au détour d’une ruelle, près de la Place des Epices, on a tout de suite envie de s’arrêter un bon moment au Nomad. Trois étages à la déco sobre, quelques touches rétro, des carrelages noirs et blancs, des fauteuils en osier, des coussins en kilim… De 11h à 23h, chaque jour, on peut tester une cuisine actuelle aux inspirations marocaines. Mezzés et pain maison au yaourt, croquettes aux courgettes et au fromage, tartelette aux sardines et à la tapenade… Côté marocain, on savoure les brochettes d’agneau et de poulet aux épices, les tagines et le green couscous. En dessert, on se laisse tenter par une poire pochée et sa boule de glace… ou simplement par un café au comptoir noir et blanc sur la terrasse. Le soir, à la lumière des guirlandes en osier, une clientèle cosmopolite se retrouve autour d’un bon repas, la si vivante Place des épices en contrebas.

Derb Aarjan Place des Epices
05 24 38 16 09

Le Café des épices

Pas d’effets déco, juste un parti pris d’authenticité pour ce café que le Tout- Marrakech adore. Aux beaux jours, on s’installe sur la petite terrasse, avec vue sur la très pittoresque Place des épices. Et quand la chaleur devient trop oppressante, on reste sous la climatisation à l’étage, et on se repait d’un sandwich ou d’un tagine avant de retourner flâner. Un lieu incontournable !

Addition moyenne : 120 Dh

75, place des épices
05 24 39 17 70

nomades
terasse-epices

Max & Jan

On ne présente plus Max & Jan… En 10 ans, les créations de Maximilien Scharl et Jan Pauwels ont séduit les modeuses en quête d’ethnique chic. Généreux par nature et amoureux de ce que l’artisanat marocain peut produire de raffiné, les deux hommes avaient déjà ouvert une partie de leur espace aux autres créateurs. Mais ce n’était pas suffisant… Depuis l’année dernière, ce sont plus de 1 200 m2 qui leur sont consacrés. Installé sous les voûtes d’un ancien palais, le concept store propose parfums d’intérieur, cosmétiques et pièces de créateurs. Et parce que toutes ces émotions esthétiques donnent faim, on fait une pause au restaurant, sur le toit terrasse. Tables en carreaux de ciment colorés, chaises en pailles et boucharouettes, parasols en tissus africains… le cadre ressemble à la carte : goût et simplicité. Une cuisine bio qui fait la part belle aux produits locaux pour des plats marocains, évidemment, mais pas seulement !
Ouvert tous les jours de 9h à 19h30

14 rue Amsefah Sidi Abdelaziz
05 24 37 55 70

La Terrasse des Epices

C’est le rendez-vous ensoleillé des shoppers enfiévrés ! En plein cœur des souks, et surtout situé juste au-dessus du Souk Chérifia qui réunit des enseignes de créateurs, La Terrasse des épices est connue des badauds à l’international ! Installé sur son immense terrasse – certainement la plus belle de la médina -, on commande une grillade, un tagine d’agneau ou de lotte, une salade méditerranéenne, un sandwich… et on fait un petit tour par sa pâtisserie traditionnelle au rez-de-chaussée avant de partir !

Addition moyenne : 200 Dh.

15, Souk Chérifia, Sidi Abdelaziz
05 24 37 59 04

max-jan
Shtatto-new

Shtatto

Imaginez un lieu où trouver les créateurs les plus talentueux du Maroc, prendre un café ou déjeuner, admirer une vue à 360 sur toute la médina… Bienvenue à Shtatto ! Ancienne fabrique de tamis (les shtattos), elle avait pour particularité d’être exploitée par des juifs pour tamiser la farine casher. C’est ici également que travaillaient les parents de Tahar. Son idée, exploiter ce lieu à la particularité unique : une terrasse tellement haute que rien ne vient obstruer la vue sur des kilomètres. Pour cela, il s’entoure de créatifs. En premier, Anne Favier pour la déco (c’est à elle que l’on doit La Terrasse des Epices et Le Jardin). On aime les parasols géométriques et horizontaux en paille que l’on bouge avec le soleil, les banquettes vertes ombragées de palmiers et de bananiers, les petites tables octogonales, le bar mi-paille, mi-ciment brossé. A la carte : des jus faits maison, des salades et des sandwichs. Mais ce que l’on aime surtout, ce sont les boutiques ouvertes à chacun des niveaux par des créateurs de talent. Au rez-de- chaussée, on trouve l’univers kitch et ludique de Hassan Hajjaj (dont les tee-shirts sont portés par les serveurs et le patron himself sur la terrasse). Au premier étage, le créateur Amine Bendriouich et ses invités (Saïd Mahrouf, Yassine Mourabite, New Tanger, Whare, bijoux Alama, Vida Vintage…), face à Lup31 (des objets du quotidien détournés par Ludovic Petit). Quant au deuxième étage, il se partage entre le coiffeur Nature et les sacs signés Nassire.

Addition moyenne : 150 Dh.

 

81, Derb Nkhal Rahba Lakdima (place des Epices)
05 24 37 55 38

 

el-fenn

Riad El Fenn

Maison d’hôte de Vanessa Branson (soeur de Richard…), le Riad El Fenn est également accessible à la clientèle extérieure pour déjeuner, dîner ou prendre un verre. Composé de quatre maisons restaurées avec soin, l’ensemble ménage quantité de recoins, en jardins ou en terrasses. Vous pourrez également accompagner votre déjeuner d’un plongeon dans l’une de ses deux piscines en marbre de Carrare, d’une séance beauté dans son spa-hammam, d’un brin de lecture dans sa bibliothèque ultra cosy, ou encore d’un visionnage de DVD dans son petit cinéma privé, intime à souhait, où l’on vous servira collation et drinks – pas plus chers qu’ailleurs. Une vraie bonne adresse, luxueuse ma non tropo, à la convivialité toute marrakchie.

Menu du midi : 350 Dh

2 derb Moulay Abdallah ben Hezzian Bab el Ksour
05 24 44 12 10

36-mouasaine

36 Mouassine

Si vous cherchez un lieu qui ne ressemble à nul autre, très bobo chic, pour faire du shopping, prendre un café ou déjeuner, le 36 Mouassine Concept Store est pour vous ! Sur trois étages, l’espace boutique propose de la déco – dont de la très belle vaisselle verte façon Tamegroute -, des cosmétiques – Botanika -, du thé dans de belles boîtes en fer – Tchaba -, de l’huile d’argan, des bougies, des parfums d’ambiance, des sacs ultra originaux – Les Maures, Maroc n’roll, Luna Sarra -, mais également de magnifiques masques oiseaux en plumes du Panama, des robes du soir qui brillent, de beaux livres sur le Maroc et sur la mode… Au tout dernier étage, vous pourrez profiter de la jolie terrasse pour boire un jus de fruit frais ou vous régaler d’un plat healty – salades, poke bowl… – à l’abri du tumulte juste en bas.

Ouvert tous les jours de 10h à 23h

36 rue Mouassine Médina
06 75 48 01 02

zeitoun

Zeitoun Café

Zeitoun Café, c’est un même concept décliné l’un Place Jemaâ El Fna, le second près des tombeaux Saadiens. Ici on y mange une cuisine marocaine savoureuse, sans chichi et sans esquinter votre porte-monnaie. Ces deux restaurants ont également pour point commun d’être extrêmement bien situés pour se régaler en contrebas de l’agitation de la médina.

Addition moyenne : 150 Dh

– 107 place Jemaa El Fna
– Tombeaux Saâdiens, Kasbah 05 24 42 75 70

Les jardins

le-jardin

Le Jardin

Au croisement de Dar El Bacha et de Riad Laarouss se cache un riad du XVIIe siècle qui s’inspire joliment des tendances sixties. Par une petite porte en bois, on pénètre dans un immense patio entièrement tapissé de carreaux verts, blotti dans une végétation rafraîchissante. La cuisine balance entre influences marocaines et classiques internationaux : couscous, tagines, pastilla, mais aussi salade césar, hamburgers, poissons grillés, pâtes… Et surtout, ne tentez pas de résister à la crème brûlée à la fleur d’oranger !

Addition moyenne : 200 Dh

32, souk El jeld Sidi Abdelaziz
05 24 37 82 95

jardin-medina

Les Jardins de la Médina

Ancienne demeure princière d’agrément, c’est probablement le plus grand riad de la médina. Tapis depuis plus d’un siècle entre les murs historiques du Palais royal, rien ne laisse soupçonner son existence tant que le seuil n’en est pas franchi. La composition de ce jardin de près de 3 000 m2 y est subtile, entre le sauvage et le construit. Une allée de bejmat jalonnée de bigaradiers et de fleurs fend le jardin jusqu’à la façade restaurée d’un pavillon d’origine où la famille royale recevait ses hôtes. Côté cuisine, c’est à la talentueuse chef Sanaa Gamasse que l’on doit la carte si alléchante composée à la fois d’une cuisine du terroir et d’échappées belles vers la cuisine exotique ou française. Fondant épicé au curry et caviar d’aubergine à la menthe, tempura de poulet au curry, tangia de souris d’agneau, brochettes de crevettes à l’ananas… et pour finir, on craque pour le Paris Brest à la crème pralinée !

Addition moyenne : 350 Dh

21 Derb Chtouka, Kasbah
05 24 38 18 51

la-famille

La Famille

Que l’on aime ce petit restaurant/boutique ! Le cadre : un joli jardin sur deux niveaux aux arches blanchies à la chaux et au sol gris en ciment brossé. Ici et là fleurissent orangers, bougainvilliers et jasmins. C’est un peu la campagne en plein coeur de la médina. Côté cuisine, une carte végétarienne (et savoureuse !) qui change tous les jours en fonction du marché : dips servi avec du pain zaatar, pizzeta, salades, pâtes… Et des desserts à tomber ! Côté boutique, on craque pour les bijoux signés Stéphanie Jewels. Boucles d’oreilles grappe, bagues grelot, bracelets multi chaînes et autres colliers pampilles… En plus de ces jolis bijoux on trouve toutes sortes d’objets, plus craquants les uns que les autres : des paniers en osier, des chemins de table en verres beldis, des bougeoirs en laiton… On parie que vous n’en partirez pas les mains vides ?

Addition moyenne : 150 Dh. Réservation indispensable

34 Derb Jdid Riad Zitoun
05 24 38 52 95

Nouvelles Adresses

header-3

Les Jardins du Lotus

Les Jardins du Lotus, c’est la table gourmande, en médina, que nous attendions toutes sans oser l’espérer : un grand patio lumineux girly à souhait, une cuisine healthy ultra savoureuse et un voiturier pour nous faciliter la vie. L’adresse parfaite pour une pause déjeuner ! Au centre, un carré d’orangers, à droite un bassin encadré de murs végétaux et de cactus XXL. Tout autour de charmants salons aux tons poudrés, rose et vert posés sur un sol en damier de marbre noir et blanc. A la lumière du grand patio ou au coin de la cheminée des petits salons, c’est une autre très belle découverte qui vous attend : une carte bio et healthy imaginée par la – jeune et jolie ! – chef mi-mexicaine, mi-canadienne Clarisse Jolicoeur. A la carte : burrata toast (pain de campagne, pêches rôties, rééducation balsamique, noix de pin caramélisées), quesadillas (tortilla farcie de fromage avec champignons sauvages sautés), tacos aux crevettes (salade de choux, mayonnaise épicée, pico de gallo à la mangue), green goddess bowl (saumon poêlé, spaghetti de courgette et carotte, houmous vert, quinoa et avocat), huevos rancheros (oeuf sur une sauce tomate épicée, haricots et crème fraiche), fajitas au poulet…Et en dessert ? Ne passez surtout pas à côté de la panacotta thé à la menthe (sucre au matcha et crumble de fekkas) ni de la pavlova framboise, rose et pomegranate… Addition moyenne : 350 Dh

9 derb Sidi Ali Ben Hamdouch Dar El Bacha
05 24 38 73 18 / 06 61 45 24 29

bacha

Bacha Coffee

Cette nouvelle adresse est devenue virale… Non seulement pour son cadre exceptionnel – dans l’ancien palais du Pacha Glaoui aujourd’hui Musée des Confluences – mais également pour le café et autres douceurs qu’on y sert – façon palace – tout au long de la journée. Dans un patio lumineux à l’esprit Art déco ou dans de petites alcôves cosy au style victorien, vous pourrez petit-déjeuner, déjeuner ou prendre un café chaud ou glacé, servi dans une belle verseuse dorée. Selon l’heure de la journée, et surtout vos envies, vous pourrez l’accompagner de croissants, d’une omelette au khlii ou d’oeufs brouillés à la truffe noire, d’une burrata, d’un filet de saint pierre, d’une pastilla au lapin ou encore d’un magret de canard.

Addition moyenne : 250 Dh.

Musée des Confluences Rue Dar El Bacha
05 24 38 12 93

kabana

Le Kabana

Baigné de lumière, ce toit terrasse – avec vue sur la Koutoubia – a de quoi surprendre. Côté ambiance, l’inspiration est africaine – toit de paille façon hutte pour le bâtiment qui abrite le bar – mêlée au raffinement du Maroc avec carreaux de ciment dans des déclinaisons de bleus et de verts, assortis aux tuiles en céramique, des luminaires design en paille tressée au-dessus du bar XXL… A la carte : déclinaison de sushis, poke bowl vegan ou saumon, ceviche de poisson du jour, moules épicées au gingembre, brochettes d’agneau, tarte au fromage et à l’avocat… Addition moyenne : 250 Dh.

R’mila, 1 Kissariat Ben Khaled rue Lalla Fatema Zahra
06 37 30 45 56

header

Il est loin le temps où seules quelques gargotes permettaient de faire une pause déjeuner en médina. Terrasses à 360, jardins arborés, cuisine fusion… ces adresses méritent à elles seules le déplacement.

Les terrasses

mida-final

L’Mida

A quelques encablures de la bouillonnante place de Epices, un petit escalier nous mène à une terrasse insoupçonnée où la déco ferait craquer n’importe quelle férue de lieux élégants à l’identité marquée. Installé dans une ancienne maison de la médina, le restaurant s’élève sur deux étages. Au premier, des tables en marbre blanc, des grandes banquettes moutarde et des assises en rotin accueillent le visiteur à la recherche de tranquillité ou de fraîcheur. Mais, il faut bien l’avouer, c’est surtout pour sa magnifique terrasse à la vue panoramique que l’on craque. Lampes en osier suspendues à une armature métallique des plus aériennes, carreaux de ciment au sol, tables en zelliges jaunes, banquettes vertes… Chaque détail a été soigneusement étudié. Jusqu’à la vaisselle en terre naturelle et céramique aux tons pastels que l’on se verrait bien glisser discrètement dans son sac… Côté cuisine, c’est une surprise, à la hauteur de l’élégance et de l’originalité des lieux ! La chef, Nargisse Benkabbou, a imaginé des recettes totalement avant-gardistes, inspirées de la cuisine marocaine traditionnelle. A la carte du moment : salade de carottes et pois chiches accompagnée de graines de grenades, chermoula et sauce harissa verte ; bresaola et fenouil rôti avec parmesan, roquette et amlou ; tajine branla au poulet avec graines de carvi, aubergines, oignons caramélisés et semoule ; pastilla végétarienne aux pois chiche, oeufs brouillés, amandes torréfiées et confit d’oignons au ras el hanout. En dessert, ne passez pas à côté du Cookie Monster… un cookie fondant au coulis de chocolat infusé au thé marocain et sa boule de glace à la fleur d’oranger et de rose. Il se dit que certains ne viennent que pour ça !
Comptez entre 65 et 90 Dh pour les entrées, entre 90 et 140 Dh pour les plats, de 60 à 75 Dh pour les desserts.
L’Mida
78 bis Derb Nkhel Rahba Kdima
Place des Epices
Médina
05 24 44 36 62
nomades

Le Nomad

Au détour d’une ruelle, près de la Place des Epices, on a tout de suite envie de s’arrêter un bon moment au Nomad. Trois étages à la déco sobre, quelques touches rétro, des carrelages noirs et blancs, des fauteuils en osier, des coussins en kilim… De 11h à 23h, chaque jour, on peut tester une cuisine actuelle aux inspirations marocaines. Mezzés et pain maison au yaourt, croquettes aux courgettes et au fromage, tartelette aux sardines et à la tapenade… Côté marocain, on savoure les brochettes d’agneau et de poulet aux épices, les tagines et le green couscous. En dessert, on se laisse tenter par une poire pochée et sa boule de glace… ou simplement par un café au comptoir noir et blanc sur la terrasse. Le soir, à la lumière des guirlandes en osier, une clientèle cosmopolite se retrouve autour d’un bon repas, la si vivante Place des épices en contrebas.

Derb Aarjan Place des Epices
05 24 38 16 09

epices

Le Café des épices

Pas d’effets déco, juste un parti pris d’authenticité pour ce café que le Tout- Marrakech adore. Aux beaux jours, on s’installe sur la petite terrasse, avec vue sur la très pittoresque Place des épices. Et quand la chaleur devient trop oppressante, on reste sous la climatisation à l’étage, et on se repait d’un sandwich ou d’un tagine avant de retourner flâner. Un lieu incontournable !

Addition moyenne : 120 Dh

75, place des épices
05 24 39 17 70

max-jan

Max & Jan

On ne présente plus Max & Jan… En 10 ans, les créations de Maximilien Scharl et Jan Pauwels ont séduit les modeuses en quête d’ethnique chic. Généreux par nature et amoureux de ce que l’artisanat marocain peut produire de raffiné, les deux hommes avaient déjà ouvert une partie de leur espace aux autres créateurs. Mais ce n’était pas suffisant… Depuis l’année dernière, ce sont plus de 1 200 m2 qui leur sont consacrés. Installé sous les voûtes d’un ancien palais, le concept store propose parfums d’intérieur, cosmétiques et pièces de créateurs. Et parce que toutes ces émotions esthétiques donnent faim, on fait une pause au restaurant, sur le toit terrasse. Tables en carreaux de ciment colorés, chaises en pailles et boucharouettes, parasols en tissus africains… le cadre ressemble à la carte : goût et simplicité. Une cuisine bio qui fait la part belle aux produits locaux pour des plats marocains, évidemment, mais pas seulement !
Ouvert tous les jours de 9h à 19h30

14 rue Amsefah Sidi Abdelaziz
05 24 37 55 70

terasse-epices

La Terrasse des Epices

C’est le rendez-vous ensoleillé des shoppers enfiévrés ! En plein cœur des souks, et surtout situé juste au-dessus du Souk Chérifia qui réunit des enseignes de créateurs, La Terrasse des épices est connue des badauds à l’international ! Installé sur son immense terrasse – certainement la plus belle de la médina -, on commande une grillade, un tagine d’agneau ou de lotte, une salade méditerranéenne, un sandwich… et on fait un petit tour par sa pâtisserie traditionnelle au rez-de-chaussée avant de partir !

Addition moyenne : 200 Dh.

15, Souk Chérifia, Sidi Abdelaziz
05 24 37 59 04

Shtatto-new

Shtatto

Imaginez un lieu où trouver les créateurs les plus talentueux du Maroc, prendre un café ou déjeuner, admirer une vue à 360 sur toute la médina… Bienvenue à Shtatto ! Ancienne fabrique de tamis (les shtattos), elle avait pour particularité d’être exploitée par des juifs pour tamiser la farine casher. C’est ici également que travaillaient les parents de Tahar. Son idée, exploiter ce lieu à la particularité unique : une terrasse tellement haute que rien ne vient obstruer la vue sur des kilomètres. Pour cela, il s’entoure de créatifs. En premier, Anne Favier pour la déco (c’est à elle que l’on doit La Terrasse des Epices et Le Jardin). On aime les parasols géométriques et horizontaux en paille que l’on bouge avec le soleil, les banquettes vertes ombragées de palmiers et de bananiers, les petites tables octogonales, le bar mi-paille, mi-ciment brossé. A la carte : des jus faits maison, des salades et des sandwichs. Mais ce que l’on aime surtout, ce sont les boutiques ouvertes à chacun des niveaux par des créateurs de talent. Au rez-de- chaussée, on trouve l’univers kitch et ludique de Hassan Hajjaj (dont les tee-shirts sont portés par les serveurs et le patron himself sur la terrasse). Au premier étage, le créateur Amine Bendriouich et ses invités (Saïd Mahrouf, Yassine Mourabite, New Tanger, Whare, bijoux Alama, Vida Vintage…), face à Lup31 (des objets du quotidien détournés par Ludovic Petit). Quant au deuxième étage, il se partage entre le coiffeur Nature et les sacs signés Nassire.

Addition moyenne : 150 Dh.

 

81, Derb Nkhal Rahba Lakdima (place des Epices)
05 24 37 55 38

 

el-fenn

Riad El Fenn

Maison d’hôte de Vanessa Branson (soeur de Richard…), le Riad El Fenn est également accessible à la clientèle extérieure pour déjeuner, dîner ou prendre un verre. Composé de quatre maisons restaurées avec soin, l’ensemble ménage quantité de recoins, en jardins ou en terrasses. Vous pourrez également accompagner votre déjeuner d’un plongeon dans l’une de ses deux piscines en marbre de Carrare, d’une séance beauté dans son spa-hammam, d’un brin de lecture dans sa bibliothèque ultra cosy, ou encore d’un visionnage de DVD dans son petit cinéma privé, intime à souhait, où l’on vous servira collation et drinks – pas plus chers qu’ailleurs. Une vraie bonne adresse, luxueuse ma non tropo, à la convivialité toute marrakchie.

Menu du midi : 350 Dh

2 derb Moulay Abdallah ben Hezzian Bab el Ksour
05 24 44 12 10

36-mouasaine

36 Mouassine

Si vous cherchez un lieu qui ne ressemble à nul autre, très bobo chic, pour faire du shopping, prendre un café ou déjeuner, le 36 Mouassine Concept Store est pour vous ! Sur trois étages, l’espace boutique propose de la déco – dont de la très belle vaisselle verte façon Tamegroute -, des cosmétiques – Botanika -, du thé dans de belles boîtes en fer – Tchaba -, de l’huile d’argan, des bougies, des parfums d’ambiance, des sacs ultra originaux – Les Maures, Maroc n’roll, Luna Sarra -, mais également de magnifiques masques oiseaux en plumes du Panama, des robes du soir qui brillent, de beaux livres sur le Maroc et sur la mode… Au tout dernier étage, vous pourrez profiter de la jolie terrasse pour boire un jus de fruit frais ou vous régaler d’un plat healty – salades, poke bowl… – à l’abri du tumulte juste en bas.

Ouvert tous les jours de 10h à 23h

36 rue Mouassine Médina
06 75 48 01 02

zeitoun

Zeitoun Café

Zeitoun Café, c’est un même concept décliné l’un Place Jemaâ El Fna, le second près des tombeaux Saadiens. Ici on y mange une cuisine marocaine savoureuse, sans chichi et sans esquinter votre porte-monnaie. Ces deux restaurants ont également pour point commun d’être extrêmement bien situés pour se régaler en contrebas de l’agitation de la médina.

Addition moyenne : 150 Dh

– 107 place Jemaa El Fna
– Tombeaux Saâdiens, Kasbah 05 24 42 75 70

Les Jardins

le-jardin

Le Jardin

Au croisement de Dar El Bacha et de Riad Laarouss se cache un riad du XVIIe siècle qui s’inspire joliment des tendances sixties. Par une petite porte en bois, on pénètre dans un immense patio entièrement tapissé de carreaux verts, blotti dans une végétation rafraîchissante. La cuisine balance entre influences marocaines et classiques internationaux : couscous, tagines, pastilla, mais aussi salade césar, hamburgers, poissons grillés, pâtes… Et surtout, ne tentez pas de résister à la crème brûlée à la fleur d’oranger !

Addition moyenne : 200 Dh

32, souk El jeld Sidi Abdelaziz
05 24 37 82 95

jardin-medina

Les Jardins de la Médina

Ancienne demeure princière d’agrément, c’est probablement le plus grand riad de la médina. Tapis depuis plus d’un siècle entre les murs historiques du Palais royal, rien ne laisse soupçonner son existence tant que le seuil n’en est pas franchi. La composition de ce jardin de près de 3 000 m2 y est subtile, entre le sauvage et le construit. Une allée de bejmat jalonnée de bigaradiers et de fleurs fend le jardin jusqu’à la façade restaurée d’un pavillon d’origine où la famille royale recevait ses hôtes. Côté cuisine, c’est à la talentueuse chef Sanaa Gamasse que l’on doit la carte si alléchante composée à la fois d’une cuisine du terroir et d’échappées belles vers la cuisine exotique ou française. Fondant épicé au curry et caviar d’aubergine à la menthe, tempura de poulet au curry, tangia de souris d’agneau, brochettes de crevettes à l’ananas… et pour finir, on craque pour le Paris Brest à la crème pralinée !

Addition moyenne : 350 Dh

21 Derb Chtouka, Kasbah
05 24 38 18 51

la-famille

La Famille

Que l’on aime ce petit restaurant/boutique ! Le cadre : un joli jardin sur deux niveaux aux arches blanchies à la chaux et au sol gris en ciment brossé. Ici et là fleurissent orangers, bougainvilliers et jasmins. C’est un peu la campagne en plein coeur de la médina. Côté cuisine, une carte végétarienne (et savoureuse !) qui change tous les jours en fonction du marché : dips servi avec du pain zaatar, pizzeta, salades, pâtes… Et des desserts à tomber ! Côté boutique, on craque pour les bijoux signés Stéphanie Jewels. Boucles d’oreilles grappe, bagues grelot, bracelets multi chaînes et autres colliers pampilles… En plus de ces jolis bijoux on trouve toutes sortes d’objets, plus craquants les uns que les autres : des paniers en osier, des chemins de table en verres beldis, des bougeoirs en laiton… On parie que vous n’en partirez pas les mains vides ?

Addition moyenne : 150 Dh. Réservation indispensable

34 Derb Jdid Riad Zitoun
05 24 38 52 95

Nouvelles Adresses

header-3

Les Jardins du Lotus

Les Jardins du Lotus, c’est la table gourmande, en médina, que nous attendions toutes sans oser l’espérer : un grand patio lumineux girly à souhait, une cuisine healthy ultra savoureuse et un voiturier pour nous faciliter la vie. L’adresse parfaite pour une pause déjeuner ! Au centre, un carré d’orangers, à droite un bassin encadré de murs végétaux et de cactus XXL. Tout autour de charmants salons aux tons poudrés, rose et vert posés sur un sol en damier de marbre noir et blanc. A la lumière du grand patio ou au coin de la cheminée des petits salons, c’est une autre très belle découverte qui vous attend : une carte bio et healthy imaginée par la – jeune et jolie ! – chef mi-mexicaine, mi-canadienne Clarisse Jolicoeur. A la carte : burrata toast (pain de campagne, pêches rôties, rééducation balsamique, noix de pin caramélisées), quesadillas (tortilla farcie de fromage avec champignons sauvages sautés), tacos aux crevettes (salade de choux, mayonnaise épicée, pico de gallo à la mangue), green goddess bowl (saumon poêlé, spaghetti de courgette et carotte, houmous vert, quinoa et avocat), huevos rancheros (oeuf sur une sauce tomate épicée, haricots et crème fraiche), fajitas au poulet…Et en dessert ? Ne passez surtout pas à côté de la panacotta thé à la menthe (sucre au matcha et crumble de fekkas) ni de la pavlova framboise, rose et pomegranate… Addition moyenne : 350 Dh

9 derb Sidi Ali Ben Hamdouch Dar El Bacha
05 24 38 73 18 / 06 61 45 24 29

bacha

Bacha Coffee

Cette nouvelle adresse est devenue virale… Non seulement pour son cadre exceptionnel – dans l’ancien palais du Pacha Glaoui aujourd’hui Musée des Confluences – mais également pour le café et autres douceurs qu’on y sert – façon palace – tout au long de la journée. Dans un patio lumineux à l’esprit Art déco ou dans de petites alcôves cosy au style victorien, vous pourrez petit-déjeuner, déjeuner ou prendre un café chaud ou glacé, servi dans une belle verseuse dorée. Selon l’heure de la journée, et surtout vos envies, vous pourrez l’accompagner de croissants, d’une omelette au khlii ou d’oeufs brouillés à la truffe noire, d’une burrata, d’un filet de saint pierre, d’une pastilla au lapin ou encore d’un magret de canard.

Addition moyenne : 250 Dh.

Musée des Confluences Rue Dar El Bacha
05 24 38 12 93

kabana

Le Kabana

Baigné de lumière, ce toit terrasse – avec vue sur la Koutoubia – a de quoi surprendre. Côté ambiance, l’inspiration est africaine – toit de paille façon hutte pour le bâtiment qui abrite le bar – mêlée au raffinement du Maroc avec carreaux de ciment dans des déclinaisons de bleus et de verts, assortis aux tuiles en céramique, des luminaires design en paille tressée au-dessus du bar XXL… A la carte : déclinaison de sushis, poke bowl vegan ou saumon, ceviche de poisson du jour, moules épicées au gingembre, brochettes d’agneau, tarte au fromage et à l’avocat… Addition moyenne : 250 Dh.

R’mila, 1 Kissariat Ben Khaled rue Lalla Fatema Zahra
06 37 30 45 56

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author