Madame à Marrakech - Dormir dans le désert
2625
single,single-post,postid-2625,single-format-standard,no_animation,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Dormir dans le désert

header

8 heures pour atteindre les premières dunes de sable, c’est long… Autre alternative : le désert d’Agafay. A une heure de Marrakech – en empruntant la route de l’aéroport ou celle d’Amizmiz -, ce reg lunaire comblera vos envies d’immensités désertiques. Avec, en toile de fond, les sublimes cimes enneigées de l’Atlas. En famille ou en amoureux, Quatre adresses tout confort pour des expériences différentes et uniques.

La Pause

Il y a plus de 15 ans, il fallait être sacrément visionnaire pour imaginer héberger quiconque dans ce désert de pierre, desservi par une petite piste peu engageante (rien à voir avec la route goudronnée d’aujourd’hui !). Et pourtant… Adresse confidentielle, La Pause accueillait les amis d’amis en quête d’exclusivité. Le spot : une vieille ferme en pisé, au coeur d’une oliveraie alimentée par un oued au lit creusé dans la roche.

Si la base a été conservée, le lieu a, depuis, bien évolué. Une dizaine de petites maisons en pisé ont été érigées sur les flancs de la colline et huit tentes, de l’autre côté de l’oued, accueillent les visiteurs en quête d’absolu. Ici, il n’y a pas d’électricité… La principale source d’énergie : la gravité. C’est grâce à elle que sont alimentées en eau toilettes et douches. Pour le reste, c’est bougies, lampes à pétrole et panneaux solaires.

Si une attention toute particulière a été portée à la préservation du patrimoine culturel – en témoigne la déco minimaliste où chaque objet possède une fonction -, la mise en valeur de la gastronomie locale épouse des traditions plus méditerranéennes. Certes, le mouton est cuit dans un four en terre… mais l’épaule d’agneau vous sera servie accompagnée d’un gratin dauphinois. Le tajine de boeuf ? Il sera aux poires, aux pruneaux et aux amandes. La spécialité : les trides, ces fines crêpes accompagnées de poulet et de lentilles.

Ici, nulle improvisation : c’est à la réservation que vous pourrez faire le choix de votre menu, en fonction de vos goûts mais également allergies ou intolérances. Après ce divin repas, vous aurez le choix entre ne rien faire – vive la sieste à l’ombre d’un olivier ! – ; griller quelques calories le temps d’une randonnée dans le canyon en contrebas ou dans le désert alentour, seul ou accompagné d’un guide ; jouer une partie de cross golf – 9 trous -, accompagné de votre âne-caddie ou préférer le disc golf avec un frisbee pour remplacer la balle de golf. A moins de ne préférer une petite balade à dos de dromadaire ou sur un VTT…

Pour qui ? Les amoureux d’exclusivité. Ici, tout est fait pour que vous ayez l’impression d’être seul au monde. Pour le déjeuner, tout comme pour le dîner, votre couvert sera dressé sous une tente individuelle, éloignée – parfois même totalement excentrée – de toute agitation.

Les tarifs. Déjeuner (uniquement sur réservation) : 385 Dh. Dîner : 495 Dh. Hébergement en lodge : 1 950 Dh pour deux avec petits-déjeuners, 1 600 Dh par personne en demi-pension, 1 900 Dh en pension complète. Hébergement en tente : 1 450 Dh pour deux avec petits déjeuners, 1 650 Dh par personne en pension complète.


La Pause 06 10 77 22 40

Inara Camp

Dernière-née des jolies adresses d’Agafay, Inara Camp s’impose déjà comme une incontournable. A l’origine du projet : Vincent Jacquet, pionnier des bivouacs de luxe dans le Sud marocain. Et c’est un peu de ce Sud qu’il a voulu rapporter avec lui en faisant appel à des hommes originaires de Zagora ou encore Mhamid pour gérer le camp, étendu sur plus de 10 hectares. Composé de douze tentes, équipées chacune d’un grand lit, d’une salle de bain, d’un joli salon, d’un bureau, d’une terrasse aménagée et d’un poêle à bois, Inara Camp a été pensé pour préserver la tranquillité de chacun. Ici, tout est orchestré pour offrir aux visiteurs une expérience unique et intime du désert. Les déjeuners, c’est sur la partie haute du camp, loin des habitations, que vous les prendrez. Et quels déjeuners… C’est en art qu’ils sont érigés ! Du dressage de la table, au raffinement des plats, Inara Camp n’a rien à envier aux établissements les plus chics de la ville. C’est un service palace qui vous est offert, l’étendue désertique à perte de vue en plus. La nouveauté de la saison : une piscine chauffée en résine au concept bio design, sans béton ni fer, aux allures de plage paradisiaque.

Quand vous aurez rechargé les batteries, de longues balades le long des sentiers rocailleux s’offrent à vous, que ce soit à pied, à dos de dromadaire ou de cheval. A faire absolument : la journée trekking, accompagné d’un guide local et d’un dromadaire, pour partir à la rencontre de la faune et de la flore locale. A venir d’ici la fin d’année 2019 : une tente bien-être avec jacuzzi et salles de massage.
Ou la promesse de moments inoubliables…

Pour qui ? Les habitués des belles adresses en quête d’un séjour sur mesure. Ici, nulle place à l’improvisation. Tout est soigneusement cadré pour anticiper vos désirs à la façon des plus grands palaces.
Les tarifs. Déjeuner sous tente privée (uniquement sur réservation) : 350 Dh. Dîner : 550 Dh. Hébergement : à partir de 2 000 Dh pour deux, en demi-pension. Journée trekking : 650 Dh par personne, pique-nique inclus.


Inara Camp 06 08 01 50 15

Scarabeo

Scarabeo, ce n’est pas un mais trois camps. Avec chacun sa propre spécificité pour vous offrir trois expériences bien particulières… Le premier, Scarabeo Camp – le plus ancien et le plus classique – dispose d’une vingtaine de tentes blanches à l’esprit vintage. On craque pour ses vielles malles et ses jolis meubles chinés en Belgique et en Angleterre ! Ce camp s’adresse en premier lieu à ceux qui voudraient, entre amis ou en famille, fêter un bel événement. Pour une expérience plus exclusive, préférez le camp de Roches Noires, dominé par deux blocs de granit – noir, évidemment -, hauts d’une bonne trentaine de mètres. Sur ces rochers en forme de dos de dragon, c’est une vue époustouflante, à 360 degrés, qui s’offre à vous. Le must : vous octroyer le plaisir d’y déjeuner. Equipé d’une quinzaine de tentes – dont cinq de luxe -, dans l’esprit « dusty luxury » qui définit Scarabeo, le camp de Roches Noires se veut plus intime que le premier. La nouveauté de la rentrée : Scarabeo Air, en partenariat avec Ciel d’Afrique, spécialiste des vols en montgolfière à Marrakech depuis de nombreuses années. Le concept : se réveiller au lever du soleil et, face à sa tente, voir les montgolfières doucement se gonfler avant d’enjamber la nacelle. Le camp, définitivement tourné vers le ciel, propose également des spectacles de fauconnerie et des soirées à observer les étoiles.

Pour compléter l’expérience, Scarabeo vous propose également de rejoindre un de ses camps embarqué, à partir de Marrakech, à bord d’un sidecar Insiders. Vous êtes conquis ? Optez pour l’option désert / montagne / mer, soit trois nuits dans un camp mobile à Agafay, dans l’Atlas puis au bord de l’Atlantique, à relier en side-car et en jeep.

Pour qui ? Ceux qui n’ont pas renoncé à leur âme d’enfant et dont l’esprit aventurier ne demande qu’à être sollicité.

Les tarifs. Déjeuner : à partir de 290 Dh. Hébergement à Scarabeo Camp et Scarabeo Roches noires : à partir de 2 630 Dh pour deux en demi-pension. Scarabeo Air, à partir de 1650 Dh pour deux en demi-pension. Vol en montgolfière : 2 050 Dh par personne.

Scarabeo 06 62 80 08 23

Terre des Etoiles

Une ferme en plein désert… C’est le pari un peu fou relevé par Terre des Etoiles. Créé en 2011, cet écolodge a été pensé tel un lieu autonome où l’électricité provient de panneaux solaires, l’eau du puits et les légumes du potager exploité via des méthodes de permaculture. Certes, il y a également deux piscines – appelés bassins de baignade – mais leur eau n’est pas traitée pour pouvoir servir ensuite à l’irrigation du potager. Ces légumes de saison, c’est à table que vous les retrouverez. Tajines, couscous, grillades… on se régale d’influences marocaines et méditerranéennes. Composé de dix-huit lodges, tous équipés de leur propre salle de bain indépendante et d’une jolie terrasse avec vue sur l’Atlas, l’écolodge est également ouvert à tous pour déjeuner mais également profiter de soirées astronomie (deux fois par mois) et de spectacles équestres (une fois par mois) en partenariat avec l’association Cheval Libre. Au programme de votre journée : cours de yoga et de qi gong, balades à dos de dromadaire ou de cheval, randonnées à pied ou en VTT électrique, élaboration du déjeuner dans la grande cuisine ouverte… La nouveauté : une vieille ferme en terre, à trois kilomètres du camp, restaurée avec des matériaux traditionnels pour des dîners privés, voire même pour héberger sous tentes quelques happy few.

Pour qui ? Les familles ! Entre les enclos des dromadaires, des ânes, des chevaux, des chèvres et des moutons – ainsi que le poulailler pour les oeufs ! -, les enfants ont trouvé leur paradis. Après un détour par le potager ombragé, c’est au trampoline et aux jeux géants qu’ils termineront leur exploration.

Les tarifs. Déjeuner à partir de 250 Dh. Hébergement : à partir de 2 500 Dh pour deux, en demi-pension. Ballade à cheval : à partir de 400 Dh de l’heure. Dromadaire : à partir de 350 Dh de l’heure. VTT électrique : 950 Dh l’après-midi avec un guide.

Terre des Etoiles 06 61 59 11 50

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author