Madame à Marrakech - JonOne à la Fondation Montresso - Madame à Marrakech
1788
single,single-post,postid-1788,single-format-standard,no_animation

JonOne à la Fondation Montresso

Jonone

JonOne

JonOne… Six lettres que les amateurs d’art – et particulièrement de street art – connaissent bien… A raison puisqu’il fait aujourd’hui partie des artistes les plus côtés dans son domaine. Né à New York dans le quartier de Harlem en 1963, il débute sa pratique artistique dans la rue, taguant son nom Jon et sa rue 156. Il aime à dire que « Le métro de New York était un musée qui traversait la ville ». En 1987, il arrive à Paris et débute la peinture sur toile dans un atelier de l’Hôpital Ephémère. Dès lors, il ne cesse d’exposer à travers le monde. Depuis plus de 30 ans, JonOne questionne la même problématique de l’environnement urbain, de l’éclatement des normes et du non-conformisme. Pour aimer la peinture de JonOne, il faut aimer non pas la peinture qui illustre, mais la peinture pour elle-même, dans sa matérialité, sa radicalité.
Au Maroc, il puise une profonde inspiration et pousse les possibilités des médiums qu’il utilise, à leurs paroxysmes. La matière s’échappe largement de la toile pour atterrir sur les sols et les murs de son atelier à Jardin Rouge. Les lacis engendrés par les écoulements de matière sur la toile induisent un certain automatisme du geste qui sert à rompre toute distanciation entre l’art et la vie. Le regardeur peut alors tout simplement à son tour jouir de contempler plutôt que de regarder ce qui est vu. 


Jusqu’au 31 janvier – Visites guidées le samedi à 11h sur demande à info@montresso.com – Espace Montresso

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author