Madame à Marrakech - Les Marocains par Leila Alaoui - Madame à Marrakech
2028
single,single-post,postid-2028,single-format-standard,no_animation

Les Marocains par Leila Alaoui

Tamesloth, 2011

« Leila Alaoui faisait partie de ces gens engagés qui n’hésitent pas à parcourir le monde pour venir au secours des autres, pour témoigner, et c’est là ce qu’elle a fait de plus beau. Ses convictions étaient profondes. La manière dont elle a disparu justifie le combat que j’ai mené toute ma vie pour la tolérance. « Quand je cesserai de m’indigner, j’aurai commencé ma vieillesse » : c’est à André Gide que je pense, lorsque je me souviens de Leila Alaoui*» disait d’elle Pierre Bergé. Leila a succombé à ses blessures le 15 janvier 2016 lors d’un attentat à Ouagadougou. « Les Marocains » est l’un de ses derniers projets. Au sujet de cette série, Leila expliquait : « puisant dans mon propre héritage, j’ai séjourné au sein de diverses communautés et utilisé le filtre de ma position intime de Marocaine de naissance pour révéler, dans ces portraits, la subjectivité des personnes que j’ai photographiées ». Cette exposition présentée au Musée Yves Saint Laurent est l’occasion de voir une trentaine de portraits de «Marocains», dont certains inédits.

Melloussa, 2010

Musée Yves Saint Laurent
Entrée gratuite.
Jusqu’au 5 février 2019

*Extrait du discours prononcé par Pierre Bergé à l’occasion de la remise à Leila Alaoui, à titre posthume, de l’insigne de Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres, le 14 avril 2017 à Marrakech.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author