Madame à Marrakech - Maticha
261
single,single-post,postid-261,single-format-gallery,no_animation,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

Maticha

  • Le magazine chic et pratique de Marrakech
  • Le magazine chic et pratique de Marrakech
  • Le magazine chic et pratique de Marrakech
  • Le magazine chic et pratique de Marrakech
  • Le magazine chic et pratique de Marrakech

Habiller vos murs de douceur… Pari réussi pour « Maticha » et sa belle collection de tissages.

weaving_061cathy-web

Photo Alexandre Chaplier

 

Derrière ces œuvres textiles se cache une jeune femme, Catherine Vidémont Jabrane, qui a fait du Maroc son terrain d’inspiration. Journaliste – et rédactrice en chef de Madame à Marrakech ! -, Catherine a fait une pause pour se consacrer au plus beau métier du monde : maman. Douze mois plus tard, elle se lance dans une nouvelle aventure : le tissage mural contemporain (weaving en anglais). « J’avais envie de faire quelque chose de mes mains. Dans la famille, c’est un peu héréditaire… » Et pour cause ! Une maman qui peint, une soeur dans la broderie – elle a fait ses classes chez Lesage -… la voie était quasi tracée !

« Ecrire est également un métier de création mais cela ne me suffisait pas. Il fallait que je trouve une activité manuelle » explique la jeune femme. Passionnée de déco, elle découvre des photos de ces drôles de tableaux muraux. C’est le coup de foudre. Adoptés depuis quelques années déjà en Californie, ces tissages donnent un esprit bohème chic et beaucoup de douceur aux intérieurs. Mélange de laines et de différentes matières, ils ne sont pas sans rappeler les tapis Boucharouette. Catherine accentue cette touche marocaine en utilisant, pour suspendre ses créations, d’anciens piquets de tentes berbères, qu’elle patine et revêt de fils de soie. Côté motifs, elle s’inspire des tapis kilims et des panières berbères. Le relief, elle l’obtient en associant les éléments qu’elle chine dans la médina de Marrakech. Passementerie, pompons, laine vierge, sfifa, dentelle, perles, plumes, petits boutons de soie… son terrain de créativité est vaste. « Je passe beaucoup de temps à sélectionner chaque petit détail. Au delà de la technique, je me laisse guider par la matière. » Vient ensuite le choix du point. Point de chaînette, point de bouclette, point de tige, point colonial… Les déclinaisons sont infinies. Des déclinaisons d’autant plus riches que la palette des couleurs permet également de jouer sur les ambiances. Multicolore pour une touche tonique ou légèrement dégradé sur un mur blanc pour une atmosphère reposante, le tissage mural donne le ton et habille une pièce en toute simplicité. Qu’attendez-vous pour l’adopter ?

Maticha créatrice Madame à Marrakech

Photo Alexandre Chaplier

Catherine Vidémont – 0661397165
(Vente privée sur rendez-vous) Tissage à partir de 2 000 Dh

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author