Madame à Marrakech - La place des Ferblantiers en 10 adresses
2435
single,single-post,postid-2435,single-format-standard,no_animation,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

La place des Ferblantiers en 10 adresses

DarSiSaid

Accolée au quartier du Mellah – quartier occupé autrefois par les juifs qui a conservé de cette époque une charmante synagogue tout de blanc et de bleu, ouverte à la visite – la place des Ferblantiers offre un joli point de départ pour sillonner ce quartier si vivant. Bien évidemment, on ne manquera ni la visite du Palais de la Bahia, ni celle du Palais Badi (où s’est déroulé le défilé Croisière de Dior) mais pas que…

A voir

dar-said

Dar Si Saïd : Musée du tapis et du tissage

Zelliges colorés, portes de cèdre peintes de délicats motifs floraux, dentelles de plâtre sculpté, fontaines en marbre, jardins luxuriants… le palais Dar Si Saïd déploie, sur 2 800 m2, un sublime témoignage architectural de la fin du 19e siècle. Depuis 1932, le musée a accumulé un important fonds de collection dédié à l’art de vivre et à l’artisanat traditionnel.

Mais ça, c’était avant que la Fondation Nationale des Musées ne s’y intéresse… Pour Mehdi Qotbi, président de la Fondation : « A travers ce musée, la FNM concrétise l’un des volets majeurs de sa stratégie : réhabiliter nos musées afin de les rendre plus accueillants et plus attractifs pour inciter les Marocains à découvrir leur propre patrimoine tout en enrichissant la palette des offres touristiques de nos destinations ».

Après plusieurs mois de rénovation, Dar Si Saïd devient Musée national du Tissage et du Tapis. Son objectif : mettre en avant cet art ancestral tout en gardant intact l’esprit du lieu.

De l’Oriental au Moyen Atlas en passant par le Haouz, les tapis du Maroc possèdent leur propre identité en fonction des régions. Pièces après pièces, l’art du tissage n’aura plus de secrets pour vous ! Arrivés aux portes du magnifique jardin, c’est un nouvel univers qui s’offre à vous : celui du tissage. Rural ou citadin, l’authenticité de ce savoir-faire se manifeste à la fois dans les supports utilisés (velours, soie, brocart, cuir…) que dans les produits obtenus (caftans, sacs, babouches, handira, jellaba…). Cette collection est complétée par une collection de bijoux, d’accessoires d’apparat féminin, d’armes, d’objets du quotidien… qui permet de présenter le tissage dans son contexte.

A découvrir également dans les pièces somptueuses du palais : des reproductions d’oeuvres d’artistes marocains (Mahi Binebine, Abderrahim Yamou, Abdelkrim Ouazzani, Farid Belkahia, Mohamed Melehi..) reproduites sur tapis par la manufacture Tuftart. Ou comment ancrer encore un peu plus dans le présent cet art ancestral.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h – Fermé le mardi. Entrée : 20 Dh, gratuit pour les moins de 12 ans et pour les nationaux et résidents au Maroc le vendredi.

Dar Si Saïd – 8 rue de la Bahia, Riad Zitoun Jdid – 05 24 38 95 64

Shopping

laly

Laly

Du rouge, du bleu, du jaune… C’est une explosion de couleurs qui s’offre à vous à peine le pas de la porte franchi. Ouverte il y a quelques semaines dans la rue qui mène au Café de France, la boutique contraste par sa sobriété. Parquet, étagère en bois, luminaires en cuivre… Il fallait bien un écrin aussi chic pour accueillir ces si jolis habits. Créée en 2015 par Badra Benjelloun, Laly revendique un vestiaire urbain aux subtiles références marocaines, distillées avec parcimonie sur du prêt-à-porter et des accessoires.
« Moroccan spirit on trendy and casual pieces » scande la marque. Pour vous en convaincre, jetez un oeil sur son Instagram : les photos défilent tel un lookbook aux airs d’édito mode au background baroque mêlé à des pièces structurées et à des accessoires fantasques. Côté matière, les tissus sont chinés à Paris et en Italie, du côté de Côme.

Les regards avertis reconnaîtront des soieries Hermès, Prada ou encore Givenchy… ici, on ne lésine pas sur la qualité ! Ni avec la tendance. Imprimés de saison, pantalons 7/8, combinaisons fluides, manteaux droits flirtant avec le masculin… On craque ! 104

Hay Kennaria Essouika (près du Café de France) – 06 61 99 14 21

akewa

Akéwa

Vous aimez la couleur, les jolies coupes et les influences africaines ? Vous ne pourrez que trouver votre bonheur chez Akéwa, charmante petite boutique ouverte depuis peu, près de la place des Ferblantiers. Bombers, kimonos, chemises col marguerite, sweets brodés, sacs à main ou de voyage, sleepers… tous ont été taillés dans des tissus africains importés du Mali, du Sénégal, de Guinée, de Mauritanie ou encore de RDC. Leur point commun : être unique ! Notre coup de coeur ? Les tee-shirts et les sweets imprimés d’un « No one is illegal », « Human right for all » ou encore « Refugee’s got talent ». On aime aussi les jolies sandales en raphia et en wax. A adopter sans modération avec l’arrivée des beaux jours. Face à toutes ces jolies créations, on se demande qui se cache derrière… La réponse : François, un Francogabonais qui a fait ses armes au studio Thierry Mugler, chez Raniero Gattinoni puis chez Balenciaga. Ceci explique cela… En vente également au concept store Max & Jan et à la boutique du musée du MACAAL.

Riad Zitoun (en face du riad Koulchi Zine) 06 29 77 26 52

caftan

Kaftan Queen

Après le Guéliz, Kaftan Queen ouvre une deuxième boutique, cette fois-ci en médina. C’est l’occasion de dénicher la jolie gandoura, la petite tunique ou la veste brodée dont vous rêviez, et surtout, sans vous ruiner ! A découvrir également la collection pour petite fille avec ses capes, ses tee-shirts et ses chapeaux, le tout made in Marrakech, évidemment !

Angle Riad Zitoun Jedid (en face de la place des Ferblantiers) – 05 24 37 51 32

hanout

Hanout, deuxième

Fashion addict, retenez ce nom : Hanout. Depuis des années, nous sommes fans de ses boots en imprimés kilim, ses pulls en patchwork de cuir et ses blousons frangés, sexy à souhait… Après une première boutique rue Mouassine, Hanout nous fait le plaisir d’ouvrir une seconde boutique, toujours en médina. Plus couture, toujours dans un esprit bohème chic, la collection revisite certains classiques marocains, en détourne d’autres, pour des looks toujours plus pointus.

15 Riad Zitoun Jdid – 06 48 12 97 38

wafl-new-2

Wafl Design

Wafl Design ? C’est une petite boutique trendy qui vient d’ouvrir dans le quartier du Mellah. On y trouve le travail décalé de Monk, ses affiches pleines d’humour, ses mugs détournés et, surtout, ses tee-shirts que l’on adore ! Notre préféré : « Yves Saint Quoi ? » inscrit en rose fluo… Vous pourrez également craquer pour les deux C enlacés de Chanel sous-titrés d’un « Choukrane », le logo de Coca-Cola détourné en « Cous-Cous »… A essayer sur du bon son grâce à la participation des Djs et vinyles experts, Bon esprit Maroc by Wolf & Disaster.

126 rue Riad Zitoun Lakdim. PLACE DES FERBLANTIERS.

gypsy-new

Gypsy Queens

Couleurs, bonne humeur et belles matières, vous êtes chez Gypsy Queens. Murs orange et rose indien, étagères dorées, lustres en cristal… le ton est donné ! L’esprit bohème chic se retrouve dans toutes les créations de cette marque récemment installée à Marrakech. Gandouras, kimonos, pantalons, tuniques, foulards… les tissus sont chinés un peu partout dans le monde au gré des voyages de la créatrice, les pièces sont assemblées au Maroc où les savoir-faire locaux enrichissent les matières de cette petite touche artisanale qu’on adore. Des pompons, du sfiffa, des broderies, juste ce qu’il faut ! Coup de coeur pour les bottes en cuir brodées. Le plus… chaque paire est unique! On aime les grands cabas en tissus militaire aux finitions cuir avec plein de poches ultra pratiques à l’intérieur.

Vous pouvez également retrouver toute la collection Gypsy Queens à Sidi Ghanem, dans son nouveau showroom, au numéro 437 !

52 Riad Zitoun Lakdim – 06 97 87 81 48

Où déjeuner ?

famille

Où dîner ?

tanjia

Le Tanjia

C’est l’endroit rêvé pour un tête-àtête ! Avec sa déco tout en clair obscur qui mêle le bois, le cuir et le cuivre ciselé, ses petits plats rondement menés et son show de danseuses orientales… l’adresse, campée dans un riad adossé à la place des Ferblantiers, compte parmi les plus courtisées de la ville. Commencez par une épatante sélection de salades marocaines puis enchaînez par la tanjia marrakchia fondante à souhait ou l’épaule d’agneau caramélisée.

Notre best à la carte, le menu dégustation : fines salades, briouates, sélection de cinq tagines et desserts révèlent toute l’étendue des saveurs marocaines. A croquer en amoureux, à la lueur des bougies et des lumières tamisées…

Addition moyenne, 300 Dh. 14, Derb J’did (place des Ferblantiers) 05 24 38 38 36

La Famille

Quelle jolie découverte que ce petit restaurant/boutique ! Le cadre tout d’abord : un joli jardin sur deux niveaux aux arches blanchies à la chaux et au sol gris en ciment brossé. Ici et là fleurissent orangers, bougainvilliers et jasmins. C’est un peu la campagne en plein coeur de la médina. Côté cuisine, une carte végétarienne (et savoureuse !) qui change tous les jours en fonction du marché : dips servi avec du pain zaatar, pizzeta, salades, pâtes… Et des desserts à tomber ! Côté boutique, on craque pour les bijoux signés Stéphanie Jewels. Boucles d’oreilles grappe, bagues grelot, bracelets multi chaînes et autres colliers pampilles… Ici, pas de parures de dames, rien que de la discrétion, de la pureté, de la légèreté. Mais ce n’est pas tout ! En plus de ces jolis bijoux on trouve toutes sortes d’objets, plus craquants les uns que les autres : des paniers en osier, des chemins de table en verres beldis, des bougeoirs en laiton, de la vaisselle, des tapis en paille et cuir… On parie que vous n’en partirez pas les mains vides ?

Addition moyenne : 150 Dh.

Réservation indispensable. 34 Derb Jdid – 05 24 38 52 95

Où dormir ?

lamzia

Riad Lamzia

Coup de coeur pour ce riad à quelques centaines de mètres de la place Jemaâ El Fna. Ce qu’on aime ? Sa déco qui allie, avec beaucoup de goût, artisanat marocain et design contemporain. On craque pour ce mélange des genres qui voit flirter les tissus aux motifs camouflage avec des poufs en boucharouite, les oeuvres de street art signées Kouka ou encore Reso avec la traditionnelle fontaine de zelliges. Un dernier argument pour vous convaincre ? Son prix. A partir de 530 Dh la chambre double, avec petit déjeuner

Quartier Dabachi, Derb El Hajra 06 61 97 84 75.

Accolée au quartier du Mellah – quartier occupé autrefois par les juifs qui a conservé de cette époque une charmante synagogue tout de blanc et de bleu, ouverte à la visite – la place des Ferblantiers offre un joli point de départ pour sillonner ce quartier si vivant. Bien évidemment, on ne manquera ni la visite du Palais de la Bahia, ni celle du Palais Badi (où s’est déroulé le défilé Croisière de Dior) mais pas que…

A voir

dar-said

Dar Si Saïd : Musée du tapis et du tissage

Zelliges colorés, portes de cèdre peintes de délicats motifs floraux, dentelles de plâtre sculpté, fontaines en marbre, jardins luxuriants… le palais Dar Si Saïd déploie, sur 2 800 m2, un sublime témoignage architectural de la fin du 19e siècle. Depuis 1932, le musée a accumulé un important fonds de collection dédié à l’art de vivre et à l’artisanat traditionnel.

Mais ça, c’était avant que la Fondation Nationale des Musées ne s’y intéresse… Pour Mehdi Qotbi, président de la Fondation : « A travers ce musée, la FNM concrétise l’un des volets majeurs de sa stratégie : réhabiliter nos musées afin de les rendre plus accueillants et plus attractifs pour inciter les Marocains à découvrir leur propre patrimoine tout en enrichissant la palette des offres touristiques de nos destinations ».

Après plusieurs mois de rénovation, Dar Si Saïd devient Musée national du Tissage et du Tapis. Son objectif : mettre en avant cet art ancestral tout en gardant intact l’esprit du lieu.

De l’Oriental au Moyen Atlas en passant par le Haouz, les tapis du Maroc possèdent leur propre identité en fonction des régions. Pièces après pièces, l’art du tissage n’aura plus de secrets pour vous ! Arrivés aux portes du magnifique jardin, c’est un nouvel univers qui s’offre à vous : celui du tissage. Rural ou citadin, l’authenticité de ce savoir-faire se manifeste à la fois dans les supports utilisés (velours, soie, brocart, cuir…) que dans les produits obtenus (caftans, sacs, babouches, handira, jellaba…). Cette collection est complétée par une collection de bijoux, d’accessoires d’apparat féminin, d’armes, d’objets du quotidien… qui permet de présenter le tissage dans son contexte.

A découvrir également dans les pièces somptueuses du palais : des reproductions d’oeuvres d’artistes marocains (Mahi Binebine, Abderrahim Yamou, Abdelkrim Ouazzani, Farid Belkahia, Mohamed Melehi..) reproduites sur tapis par la manufacture Tuftart. Ou comment ancrer encore un peu plus dans le présent cet art ancestral.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h – Fermé le mardi. Entrée : 20 Dh, gratuit pour les moins de 12 ans et pour les nationaux et résidents au Maroc le vendredi.

Dar Si Saïd – 8 rue de la Bahia, Riad Zitoun Jdid – 05 24 38 95 64

Shopping

laly

Laly

Du rouge, du bleu, du jaune… C’est une explosion de couleurs qui s’offre à vous à peine le pas de la porte franchi. Ouverte il y a quelques semaines dans la rue qui mène au Café de France, la boutique contraste par sa sobriété. Parquet, étagère en bois, luminaires en cuivre… Il fallait bien un écrin aussi chic pour accueillir ces si jolis habits. Créée en 2015 par Badra Benjelloun, Laly revendique un vestiaire urbain aux subtiles références marocaines, distillées avec parcimonie sur du prêt-à-porter et des accessoires.
« Moroccan spirit on trendy and casual pieces » scande la marque. Pour vous en convaincre, jetez un oeil sur son Instagram : les photos défilent tel un lookbook aux airs d’édito mode au background baroque mêlé à des pièces structurées et à des accessoires fantasques. Côté matière, les tissus sont chinés à Paris et en Italie, du côté de Côme.

Les regards avertis reconnaîtront des soieries Hermès, Prada ou encore Givenchy… ici, on ne lésine pas sur la qualité ! Ni avec la tendance. Imprimés de saison, pantalons 7/8, combinaisons fluides, manteaux droits flirtant avec le masculin… On craque ! 104

Hay Kennaria Essouika (près du Café de France) – 06 61 99 14 21

akewa

Akéwa

Vous aimez la couleur, les jolies coupes et les influences africaines ? Vous ne pourrez que trouver votre bonheur chez Akéwa, charmante petite boutique ouverte depuis peu, près de la place des Ferblantiers. Bombers, kimonos, chemises col marguerite, sweets brodés, sacs à main ou de voyage, sleepers… tous ont été taillés dans des tissus africains importés du Mali, du Sénégal, de Guinée, de Mauritanie ou encore de RDC. Leur point commun : être unique ! Notre coup de coeur ? Les tee-shirts et les sweets imprimés d’un « No one is illegal », « Human right for all » ou encore « Refugee’s got talent ». On aime aussi les jolies sandales en raphia et en wax. A adopter sans modération avec l’arrivée des beaux jours. Face à toutes ces jolies créations, on se demande qui se cache derrière… La réponse : François, un Francogabonais qui a fait ses armes au studio Thierry Mugler, chez Raniero Gattinoni puis chez Balenciaga. Ceci explique cela… En vente également au concept store Max & Jan et à la boutique du musée du MACAAL.

Riad Zitoun (en face du riad Koulchi Zine) 06 29 77 26 52

caftan

Kaftan Queen

Après le Guéliz, Kaftan Queen ouvre une deuxième boutique, cette fois-ci en médina. C’est l’occasion de dénicher la jolie gandoura, la petite tunique ou la veste brodée dont vous rêviez, et surtout, sans vous ruiner ! A découvrir également la collection pour petite fille avec ses capes, ses tee-shirts et ses chapeaux, le tout made in Marrakech, évidemment !

Angle Riad Zitoun Jedid (en face de la place des Ferblantiers) – 05 24 37 51 32

hanout

Hanout, deuxième

Fashion addict, retenez ce nom : Hanout. Depuis des années, nous sommes fans de ses boots en imprimés kilim, ses pulls en patchwork de cuir et ses blousons frangés, sexy à souhait… Après une première boutique rue Mouassine, Hanout nous fait le plaisir d’ouvrir une seconde boutique, toujours en médina. Plus couture, toujours dans un esprit bohème chic, la collection revisite certains classiques marocains, en détourne d’autres, pour des looks toujours plus pointus.

15 Riad Zitoun Jdid – 06 48 12 97 38

wafl-new-2

Wafl Design

Wafl Design ? C’est une petite boutique trendy qui vient d’ouvrir dans le quartier du Mellah. On y trouve le travail décalé de Monk, ses affiches pleines d’humour, ses mugs détournés et, surtout, ses tee-shirts que l’on adore ! Notre préféré : « Yves Saint Quoi ? » inscrit en rose fluo… Vous pourrez également craquer pour les deux C enlacés de Chanel sous-titrés d’un « Choukrane », le logo de Coca-Cola détourné en « Cous-Cous »… A essayer sur du bon son grâce à la participation des Djs et vinyles experts, Bon esprit Maroc by Wolf & Disaster.

126 rue Riad Zitoun Lakdim. PLACE DES FERBLANTIERS.

gypsy-new

Gypsy Queens

Couleurs, bonne humeur et belles matières, vous êtes chez Gypsy Queens. Murs orange et rose indien, étagères dorées, lustres en cristal… le ton est donné ! L’esprit bohème chic se retrouve dans toutes les créations de cette marque récemment installée à Marrakech. Gandouras, kimonos, pantalons, tuniques, foulards… les tissus sont chinés un peu partout dans le monde au gré des voyages de la créatrice, les pièces sont assemblées au Maroc où les savoir-faire locaux enrichissent les matières de cette petite touche artisanale qu’on adore. Des pompons, du sfiffa, des broderies, juste ce qu’il faut ! Coup de coeur pour les bottes en cuir brodées. Le plus… chaque paire est unique! On aime les grands cabas en tissus militaire aux finitions cuir avec plein de poches ultra pratiques à l’intérieur.

Vous pouvez également retrouver toute la collection Gypsy Queens à Sidi Ghanem, dans son nouveau showroom, au numéro 437 !

52 Riad Zitoun Lakdim – 06 97 87 81 48

Où déjeuner ?

famille

La Famille

Quelle jolie découverte que ce petit restaurant/boutique ! Le cadre tout d’abord : un joli jardin sur deux niveaux aux arches blanchies à la chaux et au sol gris en ciment brossé. Ici et là fleurissent orangers, bougainvilliers et jasmins. C’est un peu la campagne en plein coeur de la médina. Côté cuisine, une carte végétarienne (et savoureuse !) qui change tous les jours en fonction du marché : dips servi avec du pain zaatar, pizzeta, salades, pâtes… Et des desserts à tomber ! Côté boutique, on craque pour les bijoux signés Stéphanie Jewels. Boucles d’oreilles grappe, bagues grelot, bracelets multi chaînes et autres colliers pampilles… Ici, pas de parures de dames, rien que de la discrétion, de la pureté, de la légèreté. Mais ce n’est pas tout ! En plus de ces jolis bijoux on trouve toutes sortes d’objets, plus craquants les uns que les autres : des paniers en osier, des chemins de table en verres beldis, des bougeoirs en laiton, de la vaisselle, des tapis en paille et cuir… On parie que vous n’en partirez pas les mains vides ?

Addition moyenne : 150 Dh.

Réservation indispensable. 34 Derb Jdid – 05 24 38 52 95

Où dîner ?

tanjia

Le Tanjia

C’est l’endroit rêvé pour un tête-àtête ! Avec sa déco tout en clair obscur qui mêle le bois, le cuir et le cuivre ciselé, ses petits plats rondement menés et son show de danseuses orientales… l’adresse, campée dans un riad adossé à la place des Ferblantiers, compte parmi les plus courtisées de la ville. Commencez par une épatante sélection de salades marocaines puis enchaînez par la tanjia marrakchia fondante à souhait ou l’épaule d’agneau caramélisée.

Notre best à la carte, le menu dégustation : fines salades, briouates, sélection de cinq tagines et desserts révèlent toute l’étendue des saveurs marocaines. A croquer en amoureux, à la lueur des bougies et des lumières tamisées…

Addition moyenne, 300 Dh. 14, Derb J’did (place des Ferblantiers) 05 24 38 38 36

Où dormir ?

lamzia

Riad Lamzia

Coup de coeur pour ce riad à quelques centaines de mètres de la place Jemaâ El Fna. Ce qu’on aime ? Sa déco qui allie, avec beaucoup de goût, artisanat marocain et design contemporain. On craque pour ce mélange des genres qui voit flirter les tissus aux motifs camouflage avec des poufs en boucharouite, les oeuvres de street art signées Kouka ou encore Reso avec la traditionnelle fontaine de zelliges. Un dernier argument pour vous convaincre ? Son prix. A partir de 530 Dh la chambre double, avec petit déjeuner

Quartier Dabachi, Derb El Hajra 06 61 97 84 75.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
About the author